DESCARTES

Posté par sylvie le 13 décembre 2015

René Descartes est un philosophe mousquetaire qui a passé une bonne partie de sa vie à sillonner l’Europe centrale à cheval. Il est contemporain de ces temps baroque du règne de Louis XVIII qui nous apparaît  léger en comparaison de celui qui va suivre. Dansnotre mémoire tous les commencements ont cette vertu de légèreté.

Y’a t-il un système cartésien ? Premier constat : de toutes les grandes philosophies, celle de Descartes parait la moins complète: on n’ y trouve ni esthétique, ni politique, ni pensée juridique, sans même parler de philosophie de l’histoire laquelle ne tiendrait son essor qu’au siècle suivant.

L’Histoire a retenu de Descartes ses découvertes fondamentales en mathématiques ( la géometrie analytique, les coordonnées dites cartésiennes) et en physique ( les lois de réfraction en optique entre autre) On sait qu’il fit des observations et expériences approfondies en physiologie. Il pratiquait la dissection d’habile manière. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il s’intéressa aussi aux avalanches, décrivit la structure des flocons de neige, songea à faire construire une lunette assez puissante pour voir s’il y’a des animaux dans la Lune et voulut comprendre pourquoi, pres de Rome, on crut voir, certain jour, plusieurs soleils.

LA RAISON CARTESIENNE

La raison se définit comme bons sens   » quand je pense ,je suis » : je suis moi meme et non un objet ou un animal, entre mains ou sous le pouvoir d’un autre. La raison suppose donc en meme temps qu’elle les déternime, conscience de soi et conscience du monde… Pensées ordonnées, , methodiques des éméments de ce monde, création d’idées nouvelles à partir des idées ultéreures.

 

UNE PHILOSOPHIE DE CERTITUDE

La pensée de Descartes est une philosophie de la certitude, c’est à dire une philosophie de la vérité prouvée. D’ailleurs à partir de Descartes, l’expression de vérité prouvée commence à devenir un pléonasme… N’est vrai que ce qui peut être démontré. Or seule la raison peut démontrer quelque chose.

 

LE DISCOURS DE LA MÉTHODE

Le discours de la méthode est paru en meme temps que trois traités scientifiques dont il constitue la préface; son titre complet est  » Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences. La première partie du texte de Descartes s’ouvre par la fameuse phrase … Je pense …Donc je suis.. Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée, il y’a le fait que tous les hommes, sauf les fous , sont doués de raison et le fait que si personne ne se juge assez riche ou fort ,personne ne croit manquer de bon sens. Mais si tous les lhommes sont doués de raison, tous ne l’appliquent pas de manière égale, d’ ou la nécéssite d’une methode qui permette l’acceès à la connaissance vraie et certaine.

Descartes dresse ensuite le bilan de ses études. Cette autobiographie intellectuelle écrite à la première personne a valeur générale : des différentes disciplines étudiées (humanités, philosophie,mathématiques) seules les mathématiques trouvent grâce à ses yeux à cause de la rigueur de leur methode.

C’est dans la deuxième partie que Descartes établit la liste des quatre régles de la methode :

- la régle de l’evidence : n’admettre comme vrai que ce que l’on conçoit clairement et distinctement.

-la régle de l’analyse : diviser la difficulté en autant de parties qu’elle en comporte

- la régle de la synthèse : reconstituer l’ensemble à partir des élements

- la régle de l’énumération : s’assurer que la question a été traitée de maniere exhaustive.

Dans la troisième partie Descartes enonce les régles de la morale dite provisoire :

- l’obeissance aux lois et coutumes de son pays en particulier de sa religion

- la fermeté et la résolution dans les actions.

-la sagesse qui veut que l’on change ce qui depend de nous, plutôt que de qui ne dépend pas de nous.

La quatrième partie du Discours traite de deux grandes questions métaphysiques:les preuves de l’existence de Dieu et de l’âme.

automne 2

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

LA PHILOSOPHIE EST UNE ACTIVITE

Posté par sylvie le 8 mars 2015

Apprendre la philosophie ? vous n’y arriverez pas..car elle n’est nulle part.  Personne ne sait quoi vous dire de lire . Aucun philosophe ne    sera jamais d’accord avec son voisin  pour affirmer  » là se trouve la philosophie, lisez ce chapitre …. » Qui a  parlé d’apprendre la philosophie ? Il ne s’agit pas d’ingurgiter des    connaissances.  Il est question d’abord et avant tout de s’excercer à une activité. Peu importe après tout  comment est dénomme cette activité. On peut l’appeler  » pensée », «     réfléxion »,  » philosophie » . La dénomination, ici n’a pas grand intérêt. Ce qui compte, c’est que cette activité soit la votre .. Que ce soit votre pensée, votre réflexion qui s’excerce. Penser    est comme respirer, manger ou dormir : personne , absolument personne, ne peut le faire à votre place. Pas même les philosophes.

 

beau regard ))))

Chez les philosophes, vous allez pouvoir trouver des outils, des chemins déjà balisés, des aides. Mais vous ne trouverez  pas votre propre    pensée. Celle ci, vous ne pourrez la repérer que par vous meme, dans votre propre tête, et pas ailleurs. Il faut donc se dire que les ouvrages des grands penseurs, les systèmes existants, les    raisonnements déjà exposés sont là pour vous permettre d’aller plus loin, ou plus vite , ou plus nettement dans votre pensée. Aucun livre, ne pourra penser à votre place.

D’un autre côté, il est évident que par soi même, tout seul, sans aucune aide, aucun support, aucun point de départ, vous ne sauriez aller     fort loin. Sans les instruments fournis par les philosophes, sans les questions sur lesquelles ils ont déjà travaillé  et les solutions qu’ils ont ténté de construire, vous resteriez    pratiquement sur place. C’est une évidence. Mais il est évident aussi que c’est vous qui allez comprendre, discuter, argumenter, et personne d’autre.

Apprendre ce que disent les philosophes et le répéter, ce n’est pas faire de la philosophie. Vous en ferez en revanche  dès que voous    commencerez à vous servir de ces éléments empruntés aux philosophes pour réfléchir et construire votre propre parcours.  Exactement comme vous vous servez du mont Blanc pour marcher et    avancer vers le sommet. Cest n’est pas vous qui avez inventé le mont Blanc, mais c’est vous qui avancez.. Et personne à votre place..

PENSER PAR SOI MEME… il ne s’agit pas de tout inventer ni de partir de zéro, sans aide ni matériel. Il n’est pas question non plus de dire    n’importe quoi, ou de croire qu’il suffit qu’une vague opinion vous traverse la tête pour que ce soit une idée. Mais il s’agit de s’emparer des idées existantes, de les trier, de les mettre à    l’épreuve pour voir celles qui vous conviennent le mieux, qui vous paraissent les plus convaincantes, les plus proches de l’idée que vous êtes faites de la vérité. C’est parfois long, il arrive    qu’on soit dérouté.  On pensait par exemple que tout était assez simple, que deux façons de voir différentes se disputaient et qu’il nous suffisait de les observer et de choisir.. Mais en    fait, ce n’est pas ainsi que les choses se passent. Des points d’appui que l’on croyait solides se dérobent, des questions surgissent de lieux que l’on pensait sans problèmes. Alors les embarras    commencent …

 

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

LA LIBERTE

Posté par sylvie le 28 septembre 2014

Si la philosophie ne devait retenir qu’un concept, ce serait sans doute celui de la liberté. S’il n’a pas toujours été au centre des préoccupations, il l’est du moins à l’époque moderne.

 

La liberté est aujourd’hui une valeur universelle, le pilier de tous les régimes démocratiques. Depuis trois siècles, les hommes se battent et se révoltent en son nom. La réflexion philosophique ne pouvait être totalement étrangère à cette tendance historique qui pousse les hommes vers la liberté.

 

La liberté est une notion aux multiples facettes,et si elle est chère à tous les coeurs, tous ne l’entendant pas de la meme maniere.

 

Être libre, en première approximation, c’est ne recevoir d’ordre de personne. Plus généralement c’est vivre sans dépendre d’une volonté étrangère ou d’un pouvoir extérieur; la forme première de la liberté est donc incontestablement l’indépendance.La liberté passe aussi par l’indépendance économique.

 

La liberté de disposer de sa vie ne saurait être entière si l’on n’est pas libre de la gagner, il est donc parfaitement conforme à une réflexion sur la liberté d’inclure l’exigence que le travail lui aussi , soit libre et que l’homme s’y réalise, alors que bien souvent il n’est qu’un effort péniblement consenti sous le double effet d’une nécessité extérieure (celle de satisfaire ses besoins) et d’une contrainte sociale .

JOIE

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

LE LANGAGE EN PHILOSOPHIE

Posté par sylvie le 14 avril 2014

LANGAGE -LANGUE -PAROLE

 

Si l’on accorde au langage  une extension maximale  alors il existe une multiplicité indéfinie de langages humains et non humains,    naturels et artificiels. Les animaux disposent d’un système de signes pour communiquer, n’importe quel code artificiel est un langage. Mais si l’on définit le langage comme le moyen d’expression    et de communication de pensées, alors il est clair que seul l’être humain dispose d’un langage. On peut sans inconvénient donner au concept de langage son maximum d’extension tout en prenant soin    de le distinguer de la langue (modalité parlée donc exclusivement humaine, du langage, et de la parole . Si les animaux et les machines ont des langages, seul l’être humain a une langue, et lui    seul peut parler.

PENSER ( LANGAGE ET CONSCIENCE )

La pensée  extraira le langage du monde du mythe en en faisant un moyen d’expression, de la pensée. Et puisqu’un moyen est toujours moins    important que la fin qu’il sert, la question du langage se retrouvera à une place secondaire. C’est ce qu’expriment les vers célèbres de Boileau : ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et    les mots pour le dire arrivent aisément”

Si la pensée est la représentation du réel, (je pense ce qui existe) le langage sera représentation de la pensée (je dis ce que je pense), le    langage sera par conséquent une représentation de représentation. Il y’a dans dans l’expression un mouvement, un surgissement hors de soi de quelque chose qui, autrement risterait de rester    enfoui, donc inaperçu. Qu’est ce qu’une pensée qui ne s’exprimerait jamais ? Est ce encore une pensée ? N’est ce pas plutot une idée vague, une impression justement? C’est pourquoi il n’est pas    de sciences possibles ni de systèmes philosophiques sans écriture. L’écriture est un langage matérialise ,devenu objet,proprement qui donne à la pensée invisible une forme visible, qui lance dans    le monde de la communication, donc dans celui des hommes, ce qui, autrement n’aurait d’existence que potentielle.  Le langage est plus spécifiquement l’écriture, actualise la    pensée.

 

SAIT ON TOUJOURS CE QU’ON DIT

 

Dire n’est pas seulement seulement parler, tout le monde sait qu’on peut parler beaucoup et ne pas dire grand chose – dire, renvoie à un contenu    de pensée  – en ce sens dire serait par définition conscient , ” ne pas savoir” implique au contraire une absence de conscience, d’où le problème posé.

Le dire semble conscient : d’une part c’est par le dire que la pensée trouve son expression et son débouché, d’autre part il y’a toujours une    pensée préalable à l’expression.

 

LE DECALAGE DU SAVOIR ET DU DIRE

on ne dit pas ce qu’on sait, on ne sait pas ce qu’on dit. Il y’a entre le savoir et le dire un jeu, à entendre au sens ludique .(jeu avec les    mots, jeu social ) et au sens physique comme lorsqu’on dit que le bois joue en cas d’écart entre deux pièces.

Le lapsus est l’exemple le plus évident de cet écart : un mot s’ est échappé exactement comme un prisonnier (sa prison s’appelait “refoulementl)    on dit souvent moins que ce qu’on pense mais beaucoup plus que ce qu’on croit.

 

HIRONDELLE.jpg2

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

 

Cottoncandy6964 |
Voir ,entendre et écouter N... |
Liresouslemagnolia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721