• Accueil
  • > Archives pour octobre 2014

ET SI ON REVAIT ?

Posté par sylvie le 31 octobre 2014

Une terre de paix et d’Amour :

Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En écoutant l’autre

En ouvrant son cœur au blessé de la vie

En partageant son savoir

belles images Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En souriant au visage ravagé

En tendant une main au désespéré

En offrant son bras au chancelant

En compatissant avec le souffrant

belles images

Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En chantant avec le comblé

En écrivant à l’oublié

En téléphonant à celui qui attend

En aimant le mal-aimé

En réchauffant le sans-abri

belles images

Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En comprenant le délinquant

En prenant dans ses bras un enfant

En essuyant une larme à l’incompris

En embrassant le vieillard

En respectant le marginal

En pardonnant à l’insultant

Alors, tout doucement

La paix se répandrait et la terre deviendrait

Un parterre de pétales d’Amour.

 

LA COLOMBE DE LA PAIX

Une colombe entra dans le poulailler portant dans son bec un rameau d’olivier. « Je vais vous apporter, dès maintenant, la paix, la paix demain, et la paix pour l’éternité. Ouvrez vos grillages et vos portails fermés, et je ferai entrer vos ennemis réconciliés. N’oubliez jamais : je suis la colombe de la paix »…….

 

A l'aurore je suis née....

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

LES SOUVENIRS D’ENFANCE PENDANT UNE ANALYSE

Posté par sylvie le 28 octobre 2014

Une question que l’on se pose souvent : pendant un traitement psychologique, recherche t-on systématiquement les moindres souvenirs d’enfance ? .

Chacun de nous, à chaque seconde de sa vie, est la résultante de ce qu’il a été depuis sa naissance. Chaque moment que nous vivons est l’aboutissement inexorable des millions d’autres moments (conscients ou inconscients) qui l’ont précédé. De même, le moment que nous vivons devient le point de départ de millions d’autres moments de notre vie ( et de la vie de ce ceux que nous côtoyons)..

Dès notre naissance, chacun de nos actes tisse une gigantesque trame. De plus, nous sommes engagés par les actes de nos parents, les actes des parents de nos parents, etc… Nombre de personnes croient qu’en analyse, on fouille systématiquement les moindres recoins de l’enfance, exactement comme on chercherait un cheveu dans un champ… C’est absurde. Ceci dit, certains digèrent plus ou moins leur passé. D’autres le vomissent;

 D’autres ont eu un passé développant parfaitement leur personnalité…Certains demeurent accrochés à leur passé, restent infantiles… D’autres non.. Certains accumulent des lambeaux  de leur passé dans un vieux sac enfoui dans l’inconscient.

Enfin, ll n’y a pas, dans le passé d’un homme, une série de souvenirs  mais une masse considérable de situations. Ces situations sont familiales,sociales,culturelles etc…. Au début d’une analyse, chaque personne  » démarre » de façon différente. Certains patients découvrent une masse de souvenirs, parlent de leurs parents,de leur traumatisme d’enfance etc ….D’autres par contre disent  » je n’ai aucun souvenir, je ne me souviens de rien, je n’ai rien à dire, c’est un trou noir …. » . De toutes façons, une personne qui arrive à l’âge adulte est affligée d’une personnalité infantile relativement grande et d’un  » Moi » relativement fort. Le rôle de la psychologie est donc d’éliminer les infantilismes et de renforcer le  » Moi » ,donc la personne adulte.

En analyse, chacun est absolument libre de dire tout ce qui lui passe par la tête. Par conséquent, telle personne va commencer par tous les souvenirs d’enfance conscients qui se présentent . Et cela pour plusieurs raisons : soit parce que cela lui vient à l’esprit, soit parce qu’elle cherche avant tout un  » bouc émissaire » auquel elle puisse endosser tous ses maux. Elle considère que c’est uniquement sa situation passée qui l’a mise dans son état actuel, mais elle ne se demande pas pourquoi à l’âge adulte elle a continué à souffrir de névrose, alors que les causes premières ont disparu.

De toutes façons, le  » raclage » des souvenirs d’enfance reculés est parfois indispensable. Mais qu’est ce qui compte chez une personne atteinte de névrose ? C’est evidemment sa souffrance actuelle, ses symptômes actuels, la façon dont elle réagit actuellement dans la vie, son inadaptation sociale actuelle…Mais d’un autre côté ce qu’elle a actuellement dépend de ce qu’elle a été pendant son enfance et son adolescence.

En début d’analyse, il s’agit de faire la synthèse de ce que la personne possède ( mentalement) . Quelle est la force de son  » Moi », quelles sont ses défenses caractérielles? Quelle est l’essence de sa névrose? A quoi sert sa névrose ? Quel est son degré d’angoisse ? Pourquoi est-elle angoissée ? Toutes ces questions sont evidemment primordiales….Peu àpeu, à partir de sa situation actuelle, le patient va établir des  » connexions  » avec le passé.

En résumé, il faut examiner avant tout la situation et les souffrances actuelles de la personne, en fonction de l’enfance et de l’adolescence. Il ne faut jamais oublier qu’une vie humaine forme une totalité et que tout ce qui se passa dans  notre vie s’inscrit en nous à tout jamais.

 ENFANT CINQ

.

Publié dans PSYCHOLOGIE | Pas de Commentaire »

LE CHANT DES COULEURS

Posté par sylvie le 19 octobre 2014

LE SYMBOLISME DES COULEURS
Le symbolisme des couleurs concerne l’historien, le sociologue, le psychologue, le styliste. il apparaît que les couleurs ont un pouvoir physique, physiologique et psychologique sur tout ce qui vit.Une couleur peut agir seul sur notre comportement. Il est admis que, dans l’environnement, le vert détend, l’orangé est tonique, le rouge est excitant, etc. mais aucun instrument ne peut quantifier ce qu’une couleur exprime. Il est cependant une notion souvent utilisée par les coloristes ou les peintres que l’on peut prendre en compte, c’est la sensation de chaud ou de froid que l’on peut ressentir devant une couleur

.LE BLEU


Le bleu est la couleur du ciel,il symbolise la vérité et la sagesse divine.. Le bleu attire l’homme vers l’infini, a écrit Kandinsky.. cette couleur a une certaine ambivalence. Au bleu d’azur diurne succède le bleu profond nocturne tirant vers le noir … Couleur immobile , froide incitant à la méditation et au repos orienté vers Dieu.. Au bleu de la nuit succède l’or du soleil dans l’azur,… Chez les bouddhistes tibetains le bleu est couleur de la sagesse .. C’est la couleur du Yang En orient,.. le bleu conjure le mauvais sort avec des accumulations de pierres bleues.., en occident le bleu porte chance ..

Est-ce parce que le bleu d’un glacier est proche du cyan et que le flamme d’un brasier est proche du vermillon que ces deux couleurs sont réputées représenter le mieux ces deux sensations ? Les robinets d’eau chaude et froide sont repérés dans le monde entier par le bleu et le rouge. C’est dire que ce lien est bien établi… D’après différents auteurs, d’autres expressions, regroupées dans le tableau suivant sont souvent associées à cette notion de chaud et de froid.

FROID

CHAUD

bleu

rouge

moins

plus

ombragé

ensoleillé

apaisant

excitant

lointain

proche

transparent

opaque

fin

épais

aérien

terreux

léger

lourd

 

plage22
.

LE VERT
Le vert est la couleur de la nature au printemps…Cette couleur est associée à l’eau…Elle correspond à la renaissance de la nature, à la croissance, à la jeunesse , à l’expérience.. C’est à la fois l’éveil de la vie, et sa pérennité.. C’est une couleur féminine, centripète, réflexive.. Elle et donc tiède,accueillante comme la nature printanière.. Elle génére la connaissance, donc la justice.
Dans la mythologie celtique, l’île des bienheureux ,l’Irlande, était la verte Erin-
En Chine elle correspond au Tschen, (ébranlement) ce qui correspond au jaillissement de la nature au printemps, à l’espérance, à la force , à la longévité, donc à l’immortalité.
Pour l’islam, vert est le salut d’où le drapeau vert car le manteau du prophète Mahomet était vert.
Pour le christianisme, le vert représente la régénation de l’âme, la charité, la sagesse, c’est la couleur de la Vierge de l’enfant Jesus et du Christ après sa crucifiction.
LE CHANT DES COULEURS artimage_394624_3488901_201106253056735
LE JAUNE*

Le jaune est la couleur du soleil, de la lumière et du métal le plus précieux, l’or.. Cette couleur possède une vertu magique.. C’est le symbole de la jeunesse et de la force.. Dans pratiquement tous les peuples l’or fut lié à la richesse,donc à la noblesse, au pouvoir.. C’est la couleur de Dieu..( on ne peut regarder le soleil). C’est une couleur chaude, associée souvent à l’air.. Mais elle éblouit … elle correspond à la richesse, à la foi.. En Egypte le jaune d’or symbolisait le char du Soleil ..
En Inde, le jaune correspond au centre racine et à l’élément lumière.. C’est la couleur de la robe des moines bouddhistes.
En Chine, c’est la couleur de l’Empereur qui est au centre de la terre, comme le soleil est au centre du ciel.. Le jaune émerge du noir comme le soleil de la nuit .. Il assure la fertilité ..
Si le jaune correspond à la richesse, à la gloire, le jaune pâle signifie trahison,hypocrisie, avarice,envie, on rit jaune … C’est une des couleurs les plus ambivalentes.

 

artimage_394624_3488906_201106253252271

.

L‘ORANGE


. L’Orangé symbolise le point d’équilibre de l’esprit et de la libido, à mi-chemin entre le rouge et le jaune donc entre la raison et la tempérance. L’orangé symbolise la fidélité, mais dans son déséquilib vers le rouge, elle indique infidélité et luxure . L’orangé signifie l’union de l’homme à Dieu, symbole des noces mystiques, mais paradoxalement le jaune et l’orange sont l’attribut des maris trompés.
Toujours ambivalent, l’orangé chez les Anglo-Saxons signifie la santé et l’émotion.

bo coucher de soleil

.

ROUGE

Couleur du Feu et du Sang, le rouge est « considéré comme un symbole fondamental du principe de vie avec sa force, son éclat, sa puissance ».

Étant l’attribut de Mars, dieu de la guerre, c’est une couleur masculine, donc brûlante et violente. Elle est

« débordante d’une vie ardente et agitée ». Van Gogh écrit : « j’ai tenté d’exprimer les terribles passions humaines par le rouge et le vert ».

 

En Égypte c’est la couleur de Seth et de ce qui est maudit et nuisible. Les scribes écrivaient en rouge les notes de mauvais augure.

En Grèce elle représente « l’amour sanctificateur », mais aussi l’innocence et la virginité.

En Inde ancienne Vishnu qui représente l’amour divin était habillé de pourpre.

Le rouge, couleur du feu et du sang, est (pour l’Église catholique) couleur de l’Esprit, « à cause des flammes de la Pentecôte ».

L’ambivalence est permanente avec cette couleur : le rouge éclatant centrifuge est diurne, mâle, tonique, incitant à l’action…. le rouge sombre tout au contraire nocturne, femelle, secret et à la limite centripète. L’un entraîne, encourage, provoque, c’est le rouge des drapeaux, des enseignes, des affiches publicitaires… L’autre alerte, retient, incite à la vigilance et à la limite, inquiète : c’est le rouge des feux de circulation, la lampe rouge interdisant l’entrée d’un bloc radiologique, ou opératoire, d’un studio photographique… C’est le signal de marche de tous les appareils ménagers et autres, et le signal d’alerte du dysfonctionnement…

.

Le rouge est matriciel : la mer Rouge relève de ce symbole, représentant le ventre où mort et vie se transmettent l’une et l’autre. Pour les alchimistes d’ailleurs, la régénération, « l’oeuvre rouge », produit l’homme universel. C’est la couleur de la science, de la connaissance ésotérique.

L’ambivalence existe dans toutes les civilisations : le feu brûle, éclaire, brille, réchauffe, protège.

artimage_394624_3488911_201106253729771

 

 

ROSE

Le rose est l’emblème de la sagesse divine (rouge), l’amour (blanc) puisqu’il résulte du mélange du rouge et du blanc. Associé à Vénus, c’est le symbole de la tendresse, de la jeunesse et du bonheur : vêtements des petites filles… Chez les femmes, les dessous rosés « placent leur union sous les meilleurs auspices », portent bonheur.

 

 

artimage_394624_3488912_201106254052782

 

VIOLET

 

Le violet est la couleur de la tempérance. Mélange de bleu et de rouge, il associe action réfléchie et lucidité, équilibre entre le ciel et la terre, le sens et l’esprit, la passion et l’intelligence, J’amour et la sagesse.

 

C’est une couleur d’apaisement et comme telle couleur de la robe des évêques qui doivent tempérer les passions de leur troupeau.

C’est la couleur du secret, elle correspond à l’involution : passage de la vie à la mort (par opposition au vert qui est l’évolution) ; d’où la robe violette du Christ pendant la Passion et les vêtements liturgiques violets pour les enterrements.

C’est la couleur du deuil et du demi-deuil. Il est associé aux martyrs.

En Grèce le manteau d’Apollon était bleu-violet.

C’est aussi la couleur de l’obéissance et de la soumission.A cela s’ajoute une connotation négative d’ambiguïté, de tristesse, de mélancolie. La violette est une fleur funéraire : dans l’antiquité Proserpine en cueillait quand elle fut envoyée aux enfers. Si dans certaines campagnes elle est maléfique, elle est considérée surtout comme symbole de modestie. En Belgique elle sert même de philtre d’amour et son parfum donne le don de divination.

Ainsi rejoint-on l’Extrême-Orient qui attribue au violet une signification dynamique : c’est la couleur du passage du Yang au Yin, de l’actif au passif. « Dans les rites tantriques, les accouplements rituels entre yogis se font dans une chambre éclairée d’une lumière violacée parce que la lumière violette stimule les glandes sexuelles de la femme alors que le rouge active celles de l’homme ».

 

montagnes et fleurs

BLANC

Le blanc est dans l’atmosphère la somme des couleurs, car son irisation donne l’arc-en-ciel.

Il est diurne, mais c’est une couleur de passage

  • passage du matin à l’Est avec l’aube
  • passage du soir à l’Ouest avec le couchant.

Le blanc du matin monte de la matité à la brillance, le blanc du soir descend de la brillance à la matité, mais les deux sont vides, « suspendus entre absence et présence, entre lune et soleil, entre les deux faces du sacré ». Toute naissance est donc renaissance : c’est le cycle nycthéméral de la vie.

C’est la couleur de la pureté, donc de la virginité (la mariée est vêtue de blanc), donc aussi de l’innocence (l’enfant que l’on baptise est vêtu de blanc).Le blanc représente aussi la sagesse, il s’identifie avec la lumière intérieure dans beaucoup de religions.

 

Le côté maléfique du blanc est donc relatif au deuil ancien, alors que les animaux blancs étaient réservés aux sacrifices : moutons, taureaux, colombes… L’éléphant blanc est sacré en Thaïlande et réservé au roi.

Il faut différencier le blanc du blanc-gris lié à la peur (livide) ou du blanc-jaune de la maladie.

Le blanc, couleur de l’innocence et de la pureté, est réputé porter chance.

 

 

ENFANT
NOIR

Le noir couleur de nuit est ambivalent par essence. Il y a deux noirs : le noir aérien, nocturne, intermittent, relatif, remanié par les étoiles et la lune, et le noir souterrain, permanent, absolu, qui ne peut être effacé que par la lumière artificielle. Nos lointains ancêtres étaient confrontés à ces deux composantes.

Le noir correspond à l’absence de lumière, donc de couleurs. Les ténèbres correspondent au néant, au gouffre noir. Il est opposé au blanc comme sa contre-couleur.

Dans le symbolisme indien, il est la pureté originelle : l’immortel Krishna est noir tandis que le mortel Arjuna est blanc, c’est le soi universel opposé au moi individuel.

Dans toutes les religions, il indique la mort = l’obscurité de nos origines, l’obscurité du retour à la terre matricielle et nourricière. Les Chinois l’associent au Yin féminin, terrestre, instructif, maternel.

Il est classiquement opposé au blanc.

Il est aussi opposé au rouge = cartes noires : pique maléfique – trèfle bénéfique / carte rouge : coeur bénéfique – carreau maléfique.

bonheur…

 

Notons comme tous les médecins que les médicaments ont rarement une apparence noire, des dragées noires seraient perçues comme de mauvais augure

 

artimage_394624_3488916_201106254527159

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

L HISTOIRE

Posté par sylvie le 16 octobre 2014

L’HISTOIRE EST-ELLE UNE SCIENCE ?

L’historien répond à une exigence de vérité. Le problème étant qu’il raconte un passé auquel il n’a pas été présent. Toutefois cette exigence de vérité ne suffit pas à faire de l’histoire une science… Toute science a pour but de dégager des constances ou lois universelles et prédictives. Or l’histoire est une discipline purement empirique , il n’y a pas de lois universelles de l’histoire.  L’histoire peut seulement nous enseigner comment les choses se sont pasées et non comment elles se passeront.

EN QUOI CONSISTE LE TRAVAIL DE L’HISTORIEN

Le travail de l’historien est un travail d’interprétation : il ne s’agit pas simplement pour lui de faire une chronologie, mais d’établir le sens et l’importance des évènements ainsi que leurs relations. Selon Dilthey, nous expliquons la nature, c’est à dire que nous dégageons peu à peu les lois qui la régissent mais nous comprenons la vie de l’esprit. De même l’historien ne doit pas expliquer les chaines causales et établir des lois, mais comprendre un sens: aussi l’objectivité historique n’a t-elle rien à voir avec l’objectivité scientifique: étant une interprétation,l’histoire  peut et doit toujours être réécrite. En ce sens , l’histoire est surtout la façon dont l’homme s’approprie un passé qui n’est pas seulement le sien..

POURQUOI FAISONS NOUS DE L’HISTOIRE ?

Certainement pas pour en tirer un enseignement,  » l’histoire ne repasse pas les plat » ( Marx).  On ne peut tirer un enseignement que de ce qui se répète et l’histoire ne se répète jamais. Nous faisons de l’histoire non pour prévoir notre avenir, mais pour garder trace de notre passé, parce que nous nous posons la question de notre propre identité : c’est parce que l’homme est en quête de lui même, parce qu’il est un être inachevé qui ne sait rien de son avenir, qu’il s’interesse à son passé. Par l’histoire, l’homme maintient son identité dans le temps.

 

.

L'HISTOIRE

 

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaire »

HYMNE DE LA FLEUR

Posté par sylvie le 15 octobre 2014

L’HYMNE DE LA FLEUR

 

 Je suis un mot que profère puis reprend la nature et qu’elle cache en son coeur puis redit.

Je suis une étoile tombée de la toile azurée sur le tapis vert.

Je suis la fille des éléments, conçue par l’hiver, enfantée par le printemps, élevée par l’été et endormie par l’automne.

 HYMNE DE LA FLEUR dans NATURE artfichier_642714_431785_201201305816673

 

Je suis le cadeau des amoureux, la couronne des noces et le dernier présent d’un vivant à un mort .

 

artfichier_642714_431792_201201305950665 dans NATURE

 

Le matin, je participe avec la brise à annoncer la venue de la lumière.

Le soir, je m’associe avec les oiseaux pour lui faire mes adieux.

Je me balance dans les plaines pour les orner et soupire dans l’air pour les parfumer.

Quand j’enlace le sommeil, la nuit me regarde de ses mille yeux et,

quand je me réveille, je regarde avec l’unique oeil du jour.

artfichier_642714_431796_201201300051487

 

Je bois la rosée du matin comme du vin,

j’écoute les chants des merles

et je danse au rythme des ovations de l’herbe.

Je regarde toujours le haut pour voir la lumière, pour ne pas voir mon ombre.

C’est une sagesse que l’homme n’a pas encore apprise.

 

 

artfichier_642714_431802_201201300211601

 

KHALIL GIBRAN

 

 

 

 

Publié dans NATURE | Pas de Commentaire »

LE SYMBOLISME DES FLEURS

Posté par sylvie le 13 octobre 2014

Le symbolisme des fleurs se retrouve dans leur couleur et leur variété.

Chaque choix doit être judicieux pour ne pas heurter les sensibilités.

Un ton mal assorti, une espèce mal choisie, et c’est le quiproquo assuré.

Pour éviter d’avoir à réparer les pots cassés, prenez le temps nécessaire pour faire de votre geste un digne messager.

Il faut également bien savoir que plus une couleur est pâle, plus le sentiment se veut léger et discret.

Les tons les plus sombres sont souvent empreints de tristesse.

Les couleurs vives déculpent la force de l’émotion.

Le blanc incarne la pureté, la virginité mais aussi le raffinement et l’élégance.

Les fleurs blanches sont parfaites pour exprimer l’admiration que l’on ressent pour quelqu’un.

Le violet, c’est la délicatesse et la profondeur des sentiments. On enverra des fleurs violettes pour montrer à la personne aimée que l’on pense à elle ou pour signifier son amour en toute discretion.

Cette couleur peut évoquer aussi la douleur.

Le rouge est une couleur violente et agressive. Elle exprime la passion.

Un rouge trop foncé indique la jalousie ..

Le jaune évoque la lumière, le soleil, le talent artistique.Les fleurs jaunes sont en général la promesse d’un bonheur assuré.Mais attention à certaines variétés pour lesquels le jaune  devient un symbole d’infidelité.

Le rose évoque le symbole de la maternité, la douceur.On offre des fleurs roses pour exprimer son amitié.

L’orange symbolise la joie, la gaieté, la satisfaction. Il incarne un amour solide du point de vue sentimental.

Le bleu est la couleur de la tendresse, plus il est soutenu plus les sentiments sont profonds.

Le vert, est symbole d’espoir , optimisme .. Un vert vif confiance avouée, vert foncé, elle s’est évanouie.

SYMBOLISME DES FLEURS

.

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

REFLEXIONS

Posté par sylvie le 13 octobre 2014

Ce message est tellement profond que je voudrais le partager avec vous. Je crois que chacun de nous en tirera une leçon. ( texte trouvé sur le net)

Une fille aveugle se détestait tellement à cause de son handicap. Elle haïssait tout le monde sauf un garçon qui était son ami. Il était toujours là pour elle.

Un jour, elle lui dit « Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierai avec toi »

Un jour, quelqu’un lui fit don de ses yeux, un donneur anonyme. Quand les bandages furent enlevés, elle pouvait tout voir, ainsi que son ami.

Il lui dit, «Maintenant que tu peux voir le monde, veux-tu m’épouser?»

La fille le regarda et vit qu’il était aveugle. La vue de ses paupières fermées la bouleversa. Elle ne s’attendait pas à ça..

La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie ne lui plut pas et elle refusa de l’épouser.

Son ami la quitta en pleurs.

Quelques jours plus tard, il lui fit parvenir une note qui disait : «Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu’ils deviennent les tiens, ils étaient les miens »

Moralité ?????

Très peu de personnes se rappellent de leur passé et des amis qui les ont soutenu dans les situations difficiles et douloureuses…

La vie est un Cadeau

Aujourd’hui, avant de dire un mot cruel — Rappelez-vous de ceux qui sont muets…

Avant de vous plaindre du goût de la nourriture — Pensez à ceux qui n’ont rien à manger. .

Avant de vous plaindre de votre conjoint, de lui faire des infidélités – Pensez à ceux qui aimeraient avoir un compagnon.

Avant de vous plaindre de la vie — Pensez à ceux qui sont morts trop tôt.

Avant de pleurnicher sur le trajet où vous devez conduire — Pensez à ceux qui le font à pied.

Quand vous êtes fatigués et vous plaignez de votre travail — Pensez ceux qui cherchent un emploi. .

Quand des pensées déprimantes semblent vous abattre, faites un effort pour sourire et dites-vous :

Je suis en vie, donc tout est encore possible.

 

BEAU REGARD.jpg

 

 

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

LES PENSEES DE KHALIL GIBRAN

Posté par sylvie le 12 octobre 2014

Si  le petit livre  » Le Prophète » chef d’oeuvre de Gibran, est cet arbre géant qui cache derrière lui toute la forêt de la pensée de son  auteur,  le dictionnaire se veut être une invitation à un survol de cette forêt avec tout ce qu’elle contient comme arbres et arbrisseaux, brins d’herbes et fleurs, bestiaux et  rivieres qui s’incarnent dans des aphorismes ou des poèmes ailés, dans des paraboles ou des contes ruisselants, dans des rais embaumés ou des tirades stridentes.

Voici donc quelqu’unes de ses pensées :

AMI : votre ami est la réponse à vos besoins. Il est votre c hamp dont les semailles sont amour et la moisson , reconnaissance . Au foyer de votre ami, votre couvert est toujours mis et aupres de  sa cheminée, il y’a toujours une place pour vous réchauffer. Car vous venez à lui pour apaiser votre faim et vos chagrins.

BONHEUR : qu’est ce que le bonheur en ce monde, si ce n’est un mirage. Onle souhaite, mais dès lors qu’il prend corps, on s’en lasse. Il est pareil à un fleuve qui coule avec force efforts vers la  plaine, et qui une fois arrivé, son cours se ralentit et son eau se trouble. Les hommes ne sont heureux que dans leur désir. , de l’inaccessible, et lorsqu’ils y parviennent, ils tiedissent.

EXISTENCE ET ESSENCE : Tout ce qui est dans l’existence se trouve en ton essence et tout ce qui est en ton essence se trouve dans l’existence. Il n’est nulle frontière entre le plus proche et le  plus lointain, ni entre le plus élevé et le plus profond, ni encore entre l’infiniment petit et l’infiniment grand. Dans une seule goutte d’eau se trouvent tous les secrets des mers et dans un seul  atome,tous les éléments de la terre. Dans un seul des mouvements de la pensée se trouvent tous les mouvements et les systèmes du monde.

IDEOLOGIE : vous avez votre idéologie, j’ai la mienne.. Votre idéologie est un arbe enracinédaéns la terre des traditions et dont les branches croissent par la force de la continuité. Mon idéologie  est une nuée qui vogue dans l’espace , se précipite en gouttelettes pour couler en rivières jusqu’à la mer et enfin s’élever en brume vers les hauteurs.
Votre idéologie est une doctrine surannée qui ne transforme pas ni se transforme elle même. Mon idéologie est une nouvelle découverte qui, matin et soir,me fait passer au tamis et que je fais  passer au tamis.
Votre idéologie prône le mariage du prestige avec la richesse, mon idéologie honore la confiance en soi.
Votre idéologie vaque à la célébrité et court derrière la renommée. Mon idéologie pose la célébrité et la renommée, tels deux grains de sable sur le rivage de l’éternité.
Votre idéologie voit dans la femme la beauté ou la laideur, l’intelligence ou l’ignorance, la vertu ou la débauche. Mon idéologie rappelle que toute femme est la soeur ou la fille d’un homme et que  tout homme a une mère.
Votre idéologie parle de mosaïsme, de brahmanisme, de bouddhisme, de christianisme, de judaïsme, et d’islam. Mon idéologie  dit qu’il n’est qu’une seule religion toute nue et absolue à  multiples aspects et à plusieurs voies, mais toujour unique,tel une paume qui se ramifie en cinq doigts dans une seule main.
Votre idéologie classifie le riche et le pauvre, celui qui donne et celui qui reçoit. Mon idéologie vous dit :  » nous sommes tous pauvres et il n’est de r iche que la Vie. Nous recevons tous et nul  ne donne si ce n’est la Vie.

CONNAISSANCE DE SOI :  » Connais toi toi même et tu connaîtras tous les hommes »  Et je dis «   c’est seulement en allant à la rencontre de tous les hommes que j’apprendrais à me connaître moi même « 

OPTIMISTE ET PESSIMISTE  :  l’optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines, le pessimisste fixe les épines et ne voit pas la rose.

KHALIL GIBRAN : est l’un des pères de l » occidorient » ,  l’homme de l’autre « mondialisation, celle là meme qui prône l’unification du monde fondée sur l’équilibre dans les attentes du coeur et  du mental, celles de la foi et de la logique  .

pensee de jacques brel

Publié dans LITTERATURE | Pas de Commentaire »

LA MER

Posté par sylvie le 10 octobre 2014

LA MER
La mer est tout! Elle couvre les sept dixièmes du globe terrestre.
Son souffle est pur et sain.
C’est l’immense désert où l’homme n’est jamais seul,
Car il sent frémir la vie à ses côtés.
La mer n’est que le véhicule d’une surnaturelle et prodigieuse existence.
a l'eau!!!

Publié dans CITATIONS | Pas de Commentaire »

LES COULEURS DE LA VIE

Posté par sylvie le 8 octobre 2014

Dans les couleurs de la vie,

Il y a du blanc, du noir, du gris

, Comme le peintre devant sa toile,

Peignant le jour qui se dévoile.

BALADE AU BORD DE L EAU

Il y aussi le rouge de la passion,

Qui va de pair avec les pulsions,

C’est la seule qui met du piment,

Dans nos pauvres petits sentiments.

 

rose 2

Il y a du orange tel un ciel étrange

, Le soleil accueillant un ange,

Une nouvelle naissance,

Graine d’éternité ou de croyance.

 

b38b0f1b

Il y a le jaune des amours trompés,

On est toujours le premier étonné,

Elle n’a pas bonne réputation,

Le contraire de la purification.

 

LA MER

Il y a parfois du vert à outrance,

On dit que c’est celle de l’espérance,

Comme une bouffée d’oxygène,

Devant le temps qui s’égrène.

 

cascade

Il y a le bleu des tendres aveux,

Qu’on peut lire les yeux dans les yeux

, Qu’ils soient malicieux ou rieurs,

C’est toujours signe de bonheur.

 

HIRONDELLE.jpg2

Il y a l’indigo, drôle de couleur

, Est-ce celle des prédateurs,

Des hommes voleurs d’amour,

Qui gardent et ne donnent rien en retour ?

indigo

Il y a le violet qui impose le respect,

Modèle de sagesse sous tous les aspects,

Beau comme une améthyste,

Qui à travers le temps résiste.montagnes et fleurs

 

Il y a la couleur de l’âme,

C’est la seule qui se damne

, Pour prendre sa vraie couleur

, Souvent celle de la douleur.

 

Il y a une couleur indéfinissable

, Qui vient mettre son grain de sable,

On peut la voir la nuit et le jour,

C’est la couleur de l’amour…

 

533377_379561498749577_805641178_n

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

12
 

Cottoncandy6964 |
Voir ,entendre et écouter N... |
Liresouslemagnolia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721