LE LANGAGE EN PHILOSOPHIE

Posté par sylvie le 14 avril 2014

LANGAGE -LANGUE -PAROLE

 

Si l’on accorde au langage  une extension maximale  alors il existe une multiplicité indéfinie de langages humains et non humains,    naturels et artificiels. Les animaux disposent d’un système de signes pour communiquer, n’importe quel code artificiel est un langage. Mais si l’on définit le langage comme le moyen d’expression    et de communication de pensées, alors il est clair que seul l’être humain dispose d’un langage. On peut sans inconvénient donner au concept de langage son maximum d’extension tout en prenant soin    de le distinguer de la langue (modalité parlée donc exclusivement humaine, du langage, et de la parole . Si les animaux et les machines ont des langages, seul l’être humain a une langue, et lui    seul peut parler.

PENSER ( LANGAGE ET CONSCIENCE )

La pensée  extraira le langage du monde du mythe en en faisant un moyen d’expression, de la pensée. Et puisqu’un moyen est toujours moins    important que la fin qu’il sert, la question du langage se retrouvera à une place secondaire. C’est ce qu’expriment les vers célèbres de Boileau : ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et    les mots pour le dire arrivent aisément”

Si la pensée est la représentation du réel, (je pense ce qui existe) le langage sera représentation de la pensée (je dis ce que je pense), le    langage sera par conséquent une représentation de représentation. Il y’a dans dans l’expression un mouvement, un surgissement hors de soi de quelque chose qui, autrement risterait de rester    enfoui, donc inaperçu. Qu’est ce qu’une pensée qui ne s’exprimerait jamais ? Est ce encore une pensée ? N’est ce pas plutot une idée vague, une impression justement? C’est pourquoi il n’est pas    de sciences possibles ni de systèmes philosophiques sans écriture. L’écriture est un langage matérialise ,devenu objet,proprement qui donne à la pensée invisible une forme visible, qui lance dans    le monde de la communication, donc dans celui des hommes, ce qui, autrement n’aurait d’existence que potentielle.  Le langage est plus spécifiquement l’écriture, actualise la    pensée.

 

SAIT ON TOUJOURS CE QU’ON DIT

 

Dire n’est pas seulement seulement parler, tout le monde sait qu’on peut parler beaucoup et ne pas dire grand chose – dire, renvoie à un contenu    de pensée  – en ce sens dire serait par définition conscient , ” ne pas savoir” implique au contraire une absence de conscience, d’où le problème posé.

Le dire semble conscient : d’une part c’est par le dire que la pensée trouve son expression et son débouché, d’autre part il y’a toujours une    pensée préalable à l’expression.

 

LE DECALAGE DU SAVOIR ET DU DIRE

on ne dit pas ce qu’on sait, on ne sait pas ce qu’on dit. Il y’a entre le savoir et le dire un jeu, à entendre au sens ludique .(jeu avec les    mots, jeu social ) et au sens physique comme lorsqu’on dit que le bois joue en cas d’écart entre deux pièces.

Le lapsus est l’exemple le plus évident de cet écart : un mot s’ est échappé exactement comme un prisonnier (sa prison s’appelait “refoulementl)    on dit souvent moins que ce qu’on pense mais beaucoup plus que ce qu’on croit.

 

HIRONDELLE.jpg2

Publié dans PHILOSOPHIE | Pas de Commentaire »

QUAND L’ARGENT DEVIENT NEVROSE

Posté par sylvie le 4 avril 2014

REVERIEQUAND L’ARGENT DEVIENT UNE NEVROSE

La sagesse populaire répète jusqu’à la nausée que l’argent ne fait pas le bonheur! Et pourtant, quelle belle chose que l’argent! N’est-il pas le signe et la trace de l’énergie  formidable que nous déployons tous à nous adapter au monde?

Certes, il en est de cette énergie comme de toutes les autres: il faut la manier avec d’infinies précautions car, de motrice, elle devient destructrice. L’argent fait indifféremment le bien ou  le mal. Mais dans un cas comme dans l’autre, n’oublions pas qu’il n’y est pour rien et que seul l’utilisateur est en cause.  Ne jetons pas tout de suite l’argent aux orties.

Vilipender les pouvoirs de la fortune et les injustices qu’elle crée revient à accuser son véhicule après un accident de la route. Si quelqu’un est responsable c’est le conducteur, la voiture se  contente d’aller dans la direction ou le volant a été tourné…

L’argent n’est qu’un moyen et, comme tel,il ne mérite pas de devenir tabou..Vous voulez en gagner le plus possible ? Allez y , la vie nous fait un cadeau ,pourquoi ne pas en profiter .. Bien  sur,faire fortune n’est pas donné à tout le monde, mais qui a dit que le monde était donné ?  L’abondance est potentielle, à nous de fournir les efforts nécessaires pour la conquérir.. Car il  n »y a pas beaucoup de personnes qui n’ait amassé de biens sans se donner les moyens d’y parvenir.. Les Américains croient peut être un peu trop naïvement à la doctrine du » Vouloir c’est pouvoir »..  Il faut prendre garde à ne pas se raconter des histoires.

Il reste un dernier cas de figure :celui de l’échec voulu.. Certaines personnes semblent se donner les moyens de réussir et puis au dernier moment c’est la débandade,le sabordage…..comme si   quelque part inconsciemment,cela les arrangeait d’être pauvres..parce qu’ils  ne veulent pas ressembler à leur père, ou au contraire ne pas lui faire honte, ou refusent les responsabilités de  la fortune, ou au contraire redoutent de perdre les  » conforts de la pauvreté »( pitié des autres par  exemple) ..

Ce qui est névrotique, c’est bien souvent notre rapport à l’argent.. Nous appelons de nos voeux naïfs une société constituée uniquement de gens aisés, une société ou chacun serait l’égal de  l’autre, au moins en possession. I
l y’ a là une utopie  néfaste comme l’histoire nous l’a récemment rappelé avec le communisme.

Ce qui rend la vie passionnante,c’est précisément que nous soyons tous différents,intellectuellement, physiquement et même matériellement… C’est parce que nous ne sommes pas semblables qu’il peut  s’établir entre nous un jeu, des relations, des conflits, de l’amour..  .

Je crois que se reconnaître soi-même comme  unique, c’est déjà supprimer une grande partie de notre attrait pour l’argent. Car celui qui se fixe pour seul objectif la réussite sociale, n’est  ce pas qu’il ne se reconnaît pas lui même, et qu’il demande la reconnaissance des autres ?  De toute évidence, il commet là une erreur grossière: comment obtenir de l’extérieur ce qu’on ne  fait pas pou soi même ?

Se reconnaître soi même, c’est déjà reconnaître l’extraordinaire simplicité de nos besoins naturels,; si tout fonctionne bien dans notre tête, nous pouvons être heureux avec un peu de nourriture,  des vêtements et un toit.. C’est parce que nous ne nous reconnaissons pas que nous courons après la voiture de luxe, le fauteuil du directeur ou le manteau de fourrure … nous comptons sur les  objets extérieurs pour dire qui nous sommes ..

Le pire, c’est que , parvenus à la réussite, nous risquons d’aller plus mal encore.. La presse à sensation nous fournit chaque jour des exemples de célébrités qui ont tout voulu, la puissance et la  gloire, et qui, une fois leur but atteint, en crèvent littéralement, confrontés à d’incroyables incertitudes sur leur être propre..  Le milliardaire sait-il jamais pourquoi on l’entoure ? Est  ce pour lui ou pour son argent ? C’est une question qui vous gâche la vie ..

Il y’a une histoire que je vais vous conter et qui mérite réflexion :  il s’agit d’un indien qui allait par monts et par vaux, les poches toujours remplies de cailloux. Quand il passait devant  une maison ou traversait un village, il plongeait les mains dans ses poches et exhibait ses galets…    » Vous voyez, disait il, moi aussi ,je suis propriétaire » …  Ce n’était pas  un fou, mais un sage. Les gens entassent des sous, ou des pierres, ou des trophées de chasse ou des souvenirs.. Chacun son gain, son  » grain » …La pauvreté est sans doute une névrose…..Mais la  richesse en est une autre ..

En résumé : L’argent n’est qu’un moyen , n’en faites pas un but.. La reconnaissance sociale que peut apporter la fortune ne remplacera jamais la connaissance de soi ……

Publié dans PSYCHOLOGIE | Pas de Commentaire »

 

Cottoncandy6964 |
Voir ,entendre et écouter N... |
Liresouslemagnolia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721