• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

OPHELIE

Posté par sylvie le 26 octobre 2013

Ophélie

Sur l’onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles…
- On entend dans les bois lointains des hallalis.

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir

Le vent baise ses seins et déploie en corolle
Ses grands voiles bercés mollement par les eaux ;
Les saules frissonnants pleurent sur son épaule,
Sur son grand front rêveur s’inclinent les roseaux.

Les nénuphars froissés soupirent autour d’elle ;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort,
Quelque nid, d’où s’échappe un petit frisson d’aile :
- Un chant mystérieux tombe des astres d’or

O pâle Ophélia ! belle comme la neige !
Oui tu mourus, enfant, par un fleuve emporté !
C’est que les vents tombant des grand monts de Norwège
T’avaient parlé tout bas de l’âpre liberté ;

C’est qu’un souffle, tordant ta grande chevelure,
À ton esprit rêveur portait d’étranges bruits,
Que ton coeur écoutait le chant de la Nature
Dans les plaintes de l’arbre et les soupirs des nuits ;

C’est que la voix des mers folles, immense râle,
Brisait ton sein d’enfant, trop humain et trop doux ;
C’est qu’un matin d’avril, un beau cavalier pâle,
Un pauvre fou, s’assit muet à tes genoux !

Ciel ! Amour ! Liberté ! Quel rêve, ô pauvre Folle !
Tu te fondais à lui comme une neige au feu :
Tes grandes visions étranglaient ta parole
- Et l’Infini terrible éffara ton oeil bleu !

- Et le Poète dit qu’aux rayons des étoiles
Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis ;
Et qu’il a vu sur l’eau, couchée en ses longs voiles,
La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys.

Arthur Rimbaud – Poésies

OPHELIE dans POESIES ophelia

Publié dans POESIES | Pas de Commentaire »

LES DEFAUTS DE LA PERSONNALITE

Posté par sylvie le 23 octobre 2013

Tous les individus ont des défauts et des faiblesses.  Voici certains qui peuvent déformer la personnalité, en conditionnant les pensées et les actions de l’individu.

 

L’HYPERSENSIBILITE

Elle est trop souvent considérée, à tort, comme un don spirituel exquis.  Une personne hypersensible  se préoccupe surtout de ses propres sentiments et souhaite que rien ni personne ne la blesse. .Peu lui importe ce que ressentent les autres. En général, l’hypersensible est fort gentil, voire cérémonieux, il s’abrite derrière cette délicatesse attendant des autres un traitement encore plus obligeant que le sien, désir totalement utopique puisque les autres ne réagissent pas de la même manière.  Certaines personnes peuvent avoir un caractère plus brutal et autoritaire sans pour autant être moins bons ou moins loyaux.

L’hypersensibilité est une attitude antisociale qui conduit à la solitude ou bien à l’affrontement.

 

LA COLERE :

Voici un autre défaut antisocial. Le coléreux  éclate en de violentes crises de rage, sans raison plausible. Ses sautes d’humeur sont aussi soudaines et intenses qu’imprévisibles.

Bien qu’il n’ait aucune raison de se mettre en colère, le coléreux trouvera  toujours un motif qui pourra avoir une justification apparente. Dans les moments d’accalmie, il peut se montrer sympatique, cordial, en rège générale, il a beaucoup d’amis, mais qui trop souvent lui servent de victimes. Il parvient à se faire pardonner, une fois la crise passée, parce qu’il connaît mille et une manières de conquérir et reconquérir la sympathie des autres. Mais c’est un jeu  qui ne dure pas toujours et il finit par se retrouver seul. Il existe aussi des individus coléreux obstinés qui s’enferment dans leur irascibilité  et sont incapables de demander pardon. Ce sont des personnes difficiles à vivre car elles sont toujours convaincues d’avoir raison et n’acceptent jamais de compromis. Il n’aime pas et ne veut pas être aimé, mécontent et fâché avec tous, il ne sollicite ni gentillesse ni amitié. Le coléreux est toujours sur la défensive et craint toute attaque. Contrairement à l’hypersensible  toujours prêt à réagir avec une attitude de majesté, le coléreux réagit en  » explosant »‘…

Le coléreux a besoin d’exploser là la moindre provocation. Il n’est jamais calme, détendu et se méfie de tous. Il est toujours disposé à relever tout ce qui d’une façon ou d’une autre peut atteindre sa turbulente personnalité.

 

L’EGOISME

Certains considèrent l’égoïsme comme un grave défaut. Cela est vrai seulement qu’en partie. Un égoïste est antisocial car il ne pense qu’à lui et à toutes ses décisions. L’égoîste est certainement une personne peu sympathique. Son premier souci avant de prendre toute décision est de savoir ce qui lui convient, à lui, personnellement. Il ne songe pas un seul instant que les autres ont aussi le droit de vivre  selon une volonté lou un critère différents des siens lorsque, pour sauvegarder ses intérêts, il n’hésite kpas à imposer aux autres une certaine conduite.  Sa personnalité demeure fermée à toute expérience issue d’une relation stimulante avec les autres. L’égoïste     vit dans son petit univers clos, au centre duquel il se situe, il considère que le reste du monde doit tourner autour de lui

L’INTOLERANCE:

Nombreuses sont les personnes intolérantes, c’est à dire incapables de supporter chez les autres une conduite qu’elles n’approuvent pas. Il n’est d’ailleurs  lkpas nécessaire que la conduite des autres leur porte tort lkpour qu’elles se sentent obligées de les condamner sévèrement; une différence de  point de vue suffit.

Est tolérant celui qui ne supporte pas que l’on fume la pipe pres de lui ou qui critique l’ami dont les idées politiques ou religieuses sont différentes des siennes. Le champ d’action est très ample car l’intolérant ne connaît aucune limite. L’intolérance ne naît pas d’une grande confiance en soi, mais au contraire d’un profond sentiment d’insécurité. Lorsque quelque chose menace qui lui appartient , ou ce qu’il croit lui appartenir, l’intolérant réagit et se fâche mais éprouve surtout le besoin de se rassurer : c’est lui qui a raison, ce qu’il pense est juste. Une kpersonne sure d’elle même n’a pas à être intolérante. Et il est bien connu que les gouvernements qui font preuve d’intolérance sont ceux qui se fondent sur la force, pour assurer leur maintien au pouvoir.

LES DEFAUTS DE LA PERSONNALITE paysage-d-automne

 

Publié dans DIVERS | 1 Commentaire »

VOYAGE A ……..LONDRES

Posté par sylvie le 19 octobre 2013

 

Londres est avant tout un état d’esprit, une ville d’atmosphère qui déroute par son manque d’unité et ses contradictions.

VOYAGE A ........LONDRES  dans VOYAGES londres_013

Le visiteur est d’abord frappé par l’impression d’étendue qui se dégage de la capitale du Royaume-Uni, impression renforcée par la présence des nombreux espaces verts, poumons de la ville la plus    peuplée d’ Europe.

Son architecture, souvent qualifiée d’hétéroclite, est un livre d’histoire à ciel ouvert :à côté des rares vestiges de la ville médiévale, ravagée parle Grand Incendie de 1666, et des bâtiments    de l’époque élisabéthaine se dressent les édifices de la période géorgienne duXViiiE , ceux du néo gothique triomphant de l’être victorienne, et les constructions avant-gardistes des années    1990:

Atmosphère et architecture, esprit et art de vivre, Londres est une ville mosaïque aux multiples facettes…

PALAIS-DE-BUCK dans VOYAGES

Le palais de Westminster  accueille les séances du Parlement depuis 1547. La tour de l’horloge abrite la célèbre cloche nommée Big Ben..

Trafalgar Square, lieu de rassemblement traditionnel, s’ordonne autour d’une colonne haute de 50 m qui rend hommage à l’amiral Nelson, vainqueur à Trafalgar en 1805.

Symbole du pouvoir royal, la Tour de Londres est intimement liée à l’histoire de l’Angleterre. Cette forteresse dont le bâtiment  le plus ancien, la Tour blanche a longtemps servi de prison    d’état…

La Bourse de Londres fut jusqu’en 1914 la plus importante du monde. Elle est aujourd’hui en troisième position derrière celles de Tokyo et de New York .

 

londres-big-ben

Piccadilly Cirrus, la place la plus connue de Londres est en fait un vaste carrefour où se croisent les principales artères commerçantes de la capitale…

Harrods  n’était à l’origine qu’une petite épicerie ouverte en 1849  sur Brompton Road : c’est peut être aujourd’hui le grand magasin le plus célèbre du monde , le tous cas le plus    luxueux…

L’Abbaye de Westminster, lieu de sacre et de sépulture de la quasi totalité des souverains britanniques depuis le XI siècle..

londres_010

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

REFLEXION

Posté par sylvie le 18 octobre 2013

Tu es unique.

Ta simple présence apporte une richesse au monde.

Tu est unique et sans pareille.

Ta vie sera celle que tu crées.

A chaque jour suffit sa peine.

Sache apprécier ce que tu as et ignore tes difficultés.

Tu viendras toujours à bout de tes problèmes.

Tant de solutions sont entre tes mains.

Fais preuve de compréhension, de courage et de force…

Ne te limite pas.

Bien des rêves restent encore à réaliser.

Les décisions sont trop importantes

pour les abandonner au hasard.

Vise haut quand tu détermines ton objectif d’avenir.

Rien ne gaspille davantage d’énergie que de se tourmenter.

Plus on s’appesantit sur un problème, plus il semble lourd.

Ne prends pas les choses trop sérieusement.

Vis avec sérénité, non avec des regrets.

Souviens-toi qu’un peu d’amour mène loin.

Mais qu’avec beaucoup d’amour…il n’y a pas de limite.

Souviens-toi que l’amitié est un sage placement.

La convivialité constitue la richesse de la vie.

N’oublie pas qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Transforme le banal en extraordinaire.

Prends le temps de rêver aux étoiles.

Et n’oublie jamais…

Même l’espace d’un jour…

Que tu es unique

<REFLEXION jeune-femme

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

LE TEMPS

Posté par sylvie le 8 octobre 2013

Le Passé, le dos courbé foullant ses souvenirs    et lpersonne agée Futur les yeux tournés vers l’Avenir conversaient il y a pas si longtemps.

 


-    Je vous comprends pas, disait le Passé., vous perdez votre temps. Ou pensez vous aller avec rêveries ? Vous n’êtes même sur d’être encore là demain.

-    Peut être répondit le Futur, mais puis-je vous dire que pour ma part, je trouve votre attitude quelque peu farfelue.
Vous vous nourissez de choses disparues qui ne reviendront plus et de plus impossibles à changer.
   Avouez qu’il faut être un peu bizarre pour se complaire ainsi dans un monde désuet et qui, dans bien des cas, est rempli de de regrets.

LE TEMPS  balade-au-bord-de-l-eau

 

Plein de respect envers ses pairs, le Présent avait écouté la conversation.

- Messieurs, dit il, puis je me permettre d’émettre une opinion ? 

- Allez y, dirent le Passé et le Futur, pour une fois d’accord. Vous avez la parole . Nous vous écoutons.

  Le présent, calmement, énonça ce qui suit :

- Mon cher Passé, avec vos souvenirs, il est clair que vous êtes précieux,, pour autant qu’ils soient agréables,plaisants et heureux.

- Quant à vous, mon cher Futur rêveur, plein de projets, il y’a une question de mesure :les projets,il en faut,c’est bien évident car ils sont des moteurs d’action mais ils ne doivent pas cependant entraver le parcours du présent qui lui, a comme mission de vivre intensément chaque minute, chaque heure ou chaque moment.

Souvenirs ou projets ne peuvent en aucun cas museler le présent ou limiter sa vie, mais bien tout au contre le rendre plus attrayant accompagné par quelques beaux souvenirs, alors le présent se vivra pleinement.


image-enfants

    

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

LES LOUPS

Posté par sylvie le 5 octobre 2013

Nous n’avions pour eux aucune haine.

Ils faisaient métier de loups comme nous faisions métier d’hommes.

Ils étaient créatures de Dieu.

Comme nous.

Ils étaient nés prédateurs.

 Comme l’homme.

Mais ils étaient restés prédateurs, alors que l’homme était devenu destructeur

 PAUL EMILE VICTOR

LES LOUPS dans CITATIONS loups

Publié dans CITATIONS | Pas de Commentaire »

MON HUMEUR DU SOIR

Posté par sylvie le 2 octobre 2013

MON HUMEUR DU SOIR

 

Vise toujours la lune ,

Même si tu rates,

Tu atterriras parmi les étoiles …

PROVERBE BERBERE

MON HUMEUR DU SOIR dans CITATIONS lune

Publié dans CITATIONS | Pas de Commentaire »

 

Cottoncandy6964 |
Voir ,entendre et écouter N... |
Liresouslemagnolia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721